À méditer…

“Les villageois, dans les montagnes du Pindos, en Grèce centrale, prétendent ne pas avoir besoin de réfrigérateur parce qu’ils ont de bons voisins ; quand ils tuent une chèvre ou un mouton, ils partagent la viande et ils savent que, par la suite, les voisins feront comme eux. Comme quoi, le progrès technologique n’apporte pas nécessairement des bénéfices sociaux et culturels !”

Source : http://fr.ekopedia.org/Réfrigérateur
Extrait du livre “Le Défi écologiste” de Michel Jurdant

Vœux 2011

“Ce qu’il y a devant nous et ce que nous laissons derrière,
ceci est peu de chose comparativement à ce qui est en nous.
Et lorsque que nous amenons dans le monde
ce qui dormait en nous,
des miracles se produisent.”

Henry David Thoreau 1817-1862

C’est la citation que nous avons associée aux vœux du CRIC cette année

Avalanche de courges

Citrouilles, courges spaghetti et butternut s’étaient donné rendez-vous au CRIC jeudi dernier…

Vous trouverez en suivant ce lien une recette de courge butternut qui semble aussi simple que sympathique, ainsi que cette citation fort plaisante :

« … Elle s’arrêta. Il était temps de sortir le potiron de la marmite et de le manger. En fin de compte, c’était ainsi que se résolvaient les grands problèmes de la vie. Vous pouvez réfléchir et réfléchir encore, sans jamais parvenir nulle part, mais vous devez toujours manger votre potiron. Cela vous ramenait sur terre. Cela vous donnait une raison de continuer à vivre. Le potiron. »
Extrait de Mme Ramotswe détective de Alexander McCall Smith

Être jeune…

“Être jeune, c’est pouvoir se dresser et secouer les chaînes d’une civilisation périmée, oser ce que d’autres n’ont pas eu le courage d’entreprendre.”

Thomas Mann (1975-1955)

La part du Colibri

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu.
Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces quelques gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? »
« Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part. »

Légende amérindienne
http://www.colibris-lemouvement.org/index.php/TH/Comprendre/node_1818